Robe Année 70

La Mode Dans Les Années 70

de lecture - mots

La mode des années 1970

La mode des années 1970 trouve ses origines dans les grands événements sociaux qui ont marqué les années passées. Les mouvements anticonformistes ainsi que l’émancipation de la femme, dans les années 1960, influencent grandement les tendances vestimentaires des seventies. Les styles hippie, disco et punk sont très caractéristiques de cette époque. Avec le retour en force de la mode vintage, la tendance des seventies revient au top de la tendance actuelle.

Le style hippie

Apparu dans les années 1960, le mouvement hippie est bien ancré au sein de la société dans les années 1970. Ce courant contestataire fédère la grande majorité des jeunes de l’époque. Le mouvement hippie mêle insouciance et pacifisme.

La mode hippie se caractérise par des pièces vestimentaires bohèmes très fluides pour une aisance optimale. Dans un style ethnique, pour symboliser le retour aux traditions, notamment pour les jeunes nord-américains, les teintes se veulent très neutres. Les couleurs dans les tons terre, ocre, marron s’imposent comme les tendances. Les vêtements à franges et à volants sont également des incontournables pour avoir le parfait style hippie.

Dans un autre registre tout aussi décalé, les adeptes du courant « Peace and Love » arborent aussi des couleurs très voyantes, flashy et pop. Les vêtements se parent, alors, de motifs bariolés. Les tissus sont soumis à la teinture tie and dye pour s’imprégner de dessins et de couleurs très caractéristiques pour un style psychédélique à souhait.

En outre, la mode hippie s’est également répandue avec le slogan « Flower Power ». Cela se reflète dans les imprimés floraux qui ornent aussi bien les vêtements féminins que les pièces masculines. Les motifs se veulent tantôt très voyantes, à l’image de ces grosses fleurs exotiques et très colorés, tantôt, plus légères comme le liberty aux teintes douces, pastel.

Les accessoires sont également des incontournables du style hippie. Les tenues doivent impérativement être assorties avec des bijoux criards ou en grand nombre, souvent déstructurés: colliers, bracelets, boucles d’oreilles. Sans oublier la besace en véritable cuir marron brut. Une paire de spartiates, de sandales plates ou des bottines bien confortables complètent merveilleusement une tenue hippie. Les hippies des années 1970 avaient, par ailleurs, les cheveux longs portés au naturel, tressés et/ou ornés d’un headband ou d’un foulard noué.

Robe Bohème Blanche


Le look disco tout droit sorti des seventies

Les années 1970 étaient également marquées par le succès fulgurant de la musique et de la danse disco. Et comme la mode et les tendances musicales ont toujours été intimement liées, le look disco a aussi influencé grandement le style vestimentaire.

A l’image des icônes de l’époque, dont le personnage de Tony Manero (incarné par John Travolta), star du film La Fièvre du Samedi Soir ou encore les chanteurs du groupe ABBA, les jeunes des seventies adoptaient des tenues très voyants.

Femmes et hommes arboraient fièrement les pièces moulantes en satin ou en textiles synthétiques (lamé, spandex, polyester brillant, ...) dans des couleurs saillantes, ornés d’accessoires scintillants de mille feux. Paillettes, sequins, ... étaient de mise. L’objectif principal était de briller davantage pendant la danse sous les boules à facettes et les jeux de lumières. Les coupes mettaient en valeur les courbes du corps et dévoilaient souvent certaines parties comme le dos, les cuisses, le haut de la poitrine. Le maquillage et la coiffure étaient tout aussi extravagants, comme les accessoires (grosses lunettes colorées, bijoux proéminents, ...).

La mode punk des années 1970

La tendance punk a été véhiculée par le groupe de rock britannique Sex Pistols. En marge des adeptes du mouvement hippie – baba cool, les punks s’orientent vers une culture contestataire pugnace. Cette contreculture veut instaurer une identité bien ancrée et forte, à limite de la violence gratuite. Il n’y a rien de plus décalé que le style punk.

Le style punk ne se limite pas qu’à une musique et look excentriques. Il s’agit d’un mode de vie à part entière, prônant des idéologies agressives. Pour manifester le rejet des pratiques et des codes sociaux, les punks font tout pour se distinguer en portant, entre autres, des vêtements fabriqués avec des matières improbables comme le nylon et le vinyle. Les couleurs très sombres sont associés à des teintes très flashy. Les motifs bien tapageurs (tout comme le style de musique) s’imposent comme des incontournables. Les coiffures s’écartent complètement de la tendance du brushing parfait. Les cheveux sont colorés à outrance dans une à plusieurs teintes très pop et façonnés en grande crête ou en pétard.

La tenue punk par excellence des années 1970 se compose d’un tee shirt sombre ou flashy, d’un pantalon en jean noir ou déchiqueté, de chaussures Rangers, des Dr Martens ou des Creepers. Sans oublier les accessoires et les ornements distinctifs : bijoux avec des clous, des têtes de mort, ... .Les punks de l’époque adoptent un air blafard et des yeux bien noirs.

La tendance androgyne, une véritable mode des années 1970

L’émancipation de la femme dans les années 1960 a grandement impacté la tendance des années 1970. Une certaine égalité entre les sexes se ressent notamment dans les styles. Les vêtements sont quasiment unisexes. En outre, les hommes comme les femmes portent aussi bien les cheveux longs ou afro que les coupes très courtes dites garçonnes.

La mode androgyne constitue notamment une tendance particulière, également apparue dans les seventies, incarnée par le mannequin célèbre Twiggy ou par Jane Birkin.

Les pièces vestimentaires phares des années 1970

Plusieurs pièces vestimentaires caractérisent la mode des années 1970.

Les pantalons à grosse patte

Le pantalon taille haute patte d’éph qui lèche le sol est sans doute l’habit qui représente parfaitement les années 1970. Ce vêtement se porte avec une chemise rentrée ou un sous pull col roulé très moulant, des chaussures à plateforme en bois ou en liège et noué avec une grosse ceinture souvent très longue à laisser pendre sur un côté.

Serrant un peu plus au niveau des cuisses pour ensuite s’évaser à partir des genoux, le jean flare est tout aussi représentatif des années 1970 que le pantalon patte d’éph.

La combinaison

Les fameuses combinaisons pantalon ou short ont, par ailleurs, été créées dans les seventies. Les femmes portaient des combi shorts très courtes pendant les beaux jours et des combinaisons a pantalon et pattes bien larges lorsqu’il faisait frais et en intersaison. Cette pièce se décline notamment dans le style disco, en catsuit, fait en latex bien moulant et luisant. La version plus légère et fabriquée en tissu fluide avec de jolis imprimés liberty ou en couleur pastel uni.

Les jupes et les robes des années 1970

Le succès énorme de la mini-jupe n’a pas duré dans les années 1970. Elle a été remplacée par la jupe longue et fluide.

Les robes au style bohème constituées d’une jupe midi tombant jusqu’aux mollets sont notamment des incontournables des années 1970. Ces vêtements sont généralement ornés d’imprimés très spécifiques et notamment de fleurs (petite ou grosses) ou de motifs ethniques (orientales).

La mini robe qui laisse dévoiler la moitié de la cuisse continue, toutefois, de briller dans les soirées disco.

Les vestes des seventies

La veste faisait aussi partie des habits indispensables pour les jeunes des années 1970. Les versions satinées et larges se portent merveilleusement avec une mini-jupe ou un mini short.

Les matières tendances dans les années 1970

Les années 1970 ont vu des variétés de matières textiles très différentes les unes des autres. Le synthétique est au cœur des styles. Les matières naturelles n’en sont pas moins appréciées.

Le synthétique

Les textiles synthétiques ont connu un véritable moment de gloire dans les années 1970.

Les tissus synthétiques étaient notamment appréciés des adeptes du style disco. Les tenues n’offraient pas tellement d’aisance. Les jeunes cherchaient surtout à faire ressortir les lignes de leurs corps sveltes et bien droites et avoir une allure saillante pour les amateurs de disco.

La fausse fourrure et la suédine étaient également au top de la tendance des années 1970. En hiver, les vestes courtes ou les manteaux longs en fausse fourrure ou en suédine étaient des incontournables.

Les tissus naturels

Très attachés aux valeurs primitives, les hippies, quant à eux, privilégiaient les habits faits en matières naturelles.

Les babas cool ne juraient que par des vêtements et des accessoires de mode en coton, en lin, en daim, en cuir véritable. Les textiles légers comme la mousseline et la soie allaient également parfaitement avec le style hippie des années 1970. Les tissus naturels et les textiles bien fluides offrent, de surcroit, une aisance optimale dans les mouvements et dans toutes les conditions climatiques.

Les imprimés des années 1970

En termes de motifs et d’imprimés, les années 1970 ont vu de tout, dans tous les styles !

Les dessins géométriques

Les formes géométriques bariolées dans le style psychédélique sortent tout droit des années 1970. Ces dessins agrémentent tous les vêtements et subliment particulièrement les pièces hippies et disco.

Les motifs ethniques

Les imprimés ethniques et particulièrement les tissus aux dessins indiens sont grandement plébiscités par les adeptes du mouvement hippie. Ces motifs reflètent les idéologies primaires et bohèmes, en marge des évolutions de la société.

Les imprimés floraux

Les fleurs ornent également les tenues des années 1970. Les fleurs exotiques subliment les robes ou les blouses fluides avec des couleurs frappantes. Les tissu Liberty aux petites fleurs pastels ont également conquis les inconditionnels du style bohème chic.

Les rayures des années 1970

Les grosses rayures verticales et horizontales se retrouvent sur toutes les pièces vestimentaires tendances des années 1970. Les habits aux rayures colorées étaient au top de la mode. Les rayures en noir et blanc avaient aussi leur place dans le dressing des inconditionnels de la mode de l’époque. Les chemisiers, les robes, les pantalons larges, les capelines à rayures étaient des indispensables.

Les couleurs à la mode des années 1970

« Être vu » serait l’expression la plus appropriée pour définir la mode des années 1970. Les teintes pop et très flashy (orange, vert clair, violet, ...), le doré, l’argenté, les paillettes étaient de mise pour ne pas passer inaperçu.

Les adeptes de la mode punk imposent leur identité à leur manière. Ils portent habituellement des teintes très sombres rehaussées d’une à plusieurs touches de couleurs criardes pour créer les associations les plus improbables.

De leur côté, les hippies qui prêchent le retour aux sources optent davantage pour des teintes neutres et naturelles, dans les tons buns, marron, beige, les nuances de blancs et de pastel.

Les accessoires phares des années 1970

Les accessoires intégraient une importance capitale dans les styles des seventies.

Les lunettes de soleil

Les lunettes de soleil sont des accessoires phares des années 1970.

Les lunettes XXL de forme arrondie ou aviateur (les fameux Ray Ban) sont des incontournables pour un parfait look des années 1970.

Dans un registre plus caractéristique, les adeptes du style disco choisissent des lunettes aux montures épaisses et souvent aux lignes très fantaisistes et aux verres colorées. Les hippies optent davantage pour des verres colorées flashy et des montures rondes et fines.

Le headband et le foulard

Les hippies aux longs cheveux tombant sur les épaules ont toujours leur fameux headband placé au niveau du front ou à la place, un foulard noué à l’arrière ou sur le côté.

Les chaussures à hauts talons

Les jeunes des années 1970 avaient tous des chaussures à plateforme en liège ou en bois. Ces chaussures se portaient avec le fameux jean flare. Les jeunes portaient souvent des sabots ou des sandales à très hauts talons. Les hommes ont aussi dompté les talons.

Les cuissardes

Les cuissardes comptent également parmi les accessoires phares des seventies. Ces longues bottes satinées recouvrant toute la partie inférieure des jambes et montant jusqu’en haut des genoux, à la limite des cuisses (d’où leur nom), sont notamment des pièces féminines à souhait. A arborer avec une mini-jupe à mi-cuisse.

La capeline

Déclinée dans toutes les matières existantes et dans des motifs et des coloris très variés, la capeline est aussi une pièce typique des années 1970. Ce chapeau à bords très larges et souples était la star des plages et des rues durant les étés 1970. La capeline s’associe merveilleusement avec une robe bohème fleurie et avec le maillot une pièce, également représentatif des seventies.

Les ornements

La génération de 1970 est adroite dans les personnalisations diverses pour rendre leurs tenues toujours plus décalés et plus originales. Les vestes et les pantalons en jean ainsi que les tee-shirts sont notamment agrémentés de broderies bien colorées ou de badges et d’épinglettes.

Les hippies ornent leurs tenues avec des coquillages, des plumes, des fleurs naturelles.

Les grands amateurs de disco ajoutent des pompons, des plumes colorées, des perruques fluo et autres objets voyants à leur tenue pour gagner davantage en visibilité.

Les adeptes du style punk ont aussi leurs propres accessoires : mitaines, bracelets cloutés, piercings sur toutes les parties du corps, ... .

Le retour en force de la mode des années 1970

Le vintage est au top de la tendance actuelle. La mode des années 1970 fait notamment son retour. Les créateurs de mode s’inspirent grandement du style bohème chic et hippie. Par ailleurs, ces cinq dernières années ont vu le succès des couleurs pop, flashy et des imprimés des seventies sur les podiums.

Les robes coupe midi avec des motifs des années 1970 font partie des must have des belles saisons.

Bref les années 70, c'est un sujet variée et on pourraient en parler durant des heures mais bon. On va s'arrêter la pour l'instant.

Paix et Amour sur toi ☮️

Alexa. ❤️

Attrape Rêve Hippie


Reçois nos articles dans ta boite email.